La part des ténèbres

TAILLE DU FICHIER
1,40 MB
NOM DE FICHIER
La part des ténèbres.pdf
DATE DE PUBLICATION
2018-Jun-20
ISBN
9782253083641
Coachingcorona.ch La part des ténèbres Image
DESCRIPTION
Où puis-je lire gratuitement le livre de La part des ténèbres en ligne ? Recherchez un livre La part des ténèbres en format PDF sur coachingcorona.ch. Il existe également d'autres livres de Stephen King.
"Tu croyais pouvoir te débarrasser de moi. Tu pensais qu'avec un enterrement bidon pour mes fans et pour la presse, tout serait réglé. Tu te disais : "Ce n'est qu'un pseudonyme, il n'existe même pas". Tu te disais : "Fini George Stark, maintenant consacrons-nous à la vraie littérature... " Pauvre naïf ! Non, ne t'imagine pas que tu vas pouvoir si facilement te débarrasser de moi. Je suis ton double, ta part de ténèbres... Et j'aurai ta peau !" Thad Beaumont et son pseudonyme George Stark n'ont fait qu'un pendant douze ans. Jusqu'à ce jour où l'écrivain décide d'écrire sous son vrai nom. Alors, quand on a signé des thrillers ultraviolents, se venger de celui qui a voulu vous faire disparaître est un réel plaisir... Adapté au cinéma par George A. Romero en 1992, La Part des ténèbres nous plonge, sous la plume du maître inégalé de l'horreur et du suspense, dans les régions les plus reculées et les plus obscures qui soient : au fond de nous-mêmes. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par William Olivier Desmond.

INFORMATION

TÉLÉCHARGER
LIRE EN LIGNE

La part des ténèbres Cela a été mon premier STEPHEN KING il a au moins 15 ans en arrière et j'ai vraiment accroché sur cet auteur depuis ( j'ai du lire entre 20 et 30 livre de Stephen King). Il est vraiment super, je le conseille vivement. Le rythme est soutenu, on ne s'ennui jamais, l'histoire est vraiment bien trouvé et originale. Par contre, on pourrait croire que SK parle de ...

La part des ténèbres Tu croyais pouvoir te débarrasser de moi. Tu pensais qu'avec un enterrement bidon pour mes fans et pour la presse, tout serait réglé. Tu te disais : « Ce n'est qu'un pseudonyme, il n'existe même pas. » Tu te disais : « Fini George Stark, maintenant consacrons-nous à la vraie littérature... » Pauvre naïf ! Non, ne t'imagine pas que tu vas pouvoir si facilement ...